Rouleau de printemps

By 4 , , , , Permalink 3

Avant je n’aimais pas trop les rouleaux de printemps… et puis j’ai mangé chez Bambou et Saveur …. et j’ai commencé a aimer, adorer ça même. J’en ai déduit que mon problème venais plutôt du fait que les rouleaux de printemps que j’avais mangé jusque la n’étaient pas génial.

L’étape du “je les fait moi même” ne devais donc pas tarder. Et puis l’idée c’est perdu (mais j’ai continué a aller souvent chez bambou et Saveur pour en manger). Sauf que la semaine dernière c’était nouvel an chinois et donc le Leclerc ou je vais a cette semaine un surplus important de produits asiat, l’occasion idéale d’acheter tout ce dont j’avais besoin.

J’ai fait une version simplifiée (après tout c’est mes premiers) mais qui est particulièrement fraîche, agréable et super rapide a faire. Je sens que je vais en refaires d’autres versions bientot car on c’est régalé et le tout sans beaucoup d’efforts (et moi j’aime ne pas faire d’efforts)

SONY DSC

Ingrédients pour 2 personnes:

2 grandes galettes de riz (ou 4 petites)

6 crevettes (cuites)

1 carotte

2 bâtonnets de surimis

40 g de pâtes de riz

salade

menthe

coriandre

Réalisation

Cuire les pâtes, les égoutter et refroidir en arrosant d’eau froide

Couper la carotte en longue julienne et le surimi en lamelles

Dépiauter les crevettes

Dans une assiette plate déposer un fond d’eau et y tremper les galettes de riz 1 par 1 pour les humidifier

Poser la galette de riz sur une planche a découper (ou 2 l’une chevauchant l’autre si elles sont petites)

Y déposer 3 crevettes les unes a côté des autres, recouvrir de salade puis ajouter les bâtonnets de carotte, le surimi et les pâtes. Ajouter de la menthe tout le long et de la coriandre (chaque bouchée doit pouvoir en avoir).

Rabattre les coté pour le bas de la galette de riz puis rouler en tassant bien. Puis faire de même pour le second rouleau de printemps.

Placer les rouleaux de printemps au réfrigérateur au moins 30 minutes avant de consommer.

Vu que ce n’est pas assaisonné il faut servir avec une sauce, j’ai opté pour de la sauce à Nem, je trouve que c’est ce qui ce marie le mieux ^^.

C’est ne plus parfait pour mettre dans un bento cette recette, ça ce mange très facilement et ça ne salie même pas les doigts.

SONY DSC

Et n’oubliez pas mon concours avec plein de cadeaux a gagner.

concours

Bento

By 7 , , , , Permalink 0

Aujourd’hui c’est ma première journée de révision avant mon exam final la semaine prochaine.

Le stress monte dangereusement et je sent qu’au moment ou cet article sera posté, je serais en ébullition de stress et j’aurais très faim (oui cet article est une article programmé, j’assume). Donc je me suis préparé un petit bento de compet plein de réconfort avec que des truc joli que j’aime fort.

On a donc un chirashi à l’avocat (ouai le poisson cru dans un bento ça crain donc j’ai évité) des tomates cerises du jardin avec un peu de salade et des roulé jambon au fromage frais.

Pour le riz du chirashi j’ai utilisé la méthode de cuisson d’Amélie du blog A vos baguettes. Et c’est juste parfait. Déjà ça prend juste moitié moins de temps que la technique que j’utilisait avant (un mix de technique glané dans plusieurs bouquins) et puis le cuisson est juste parfaite. Pour l’assaisonnement j’ai utilisé un mélange de 3càs de mirin, 3càs de vinaigre de riz, 2càs de saké et 2càc de sucre (pour 600g de riz cru).

Parfait je vous dit, je pensait en avoir fait trop et en fait il n’en restait pas une miette (heureusement que j’ai fait mon bento avant de servir et pas après)

Pour les roulés au jambon j’ai utilisé cette méthode (sauf que je me suis laché sur le fromage frais XD)

Bien sur j’ai ajouté une petite fiole de sauce soja pour accompagner tout ça.

Pique nique pour moi c’est Bento

By 14 , Permalink 0

Aujourd’hui, sur recette.de commence le défi du mois de mai sur le thème des piques nique. J’ai l’honneur de faire partie du jury avec Amandine, BéatriceCieloCliv, CuriolabDjanisse,  Marie-ClaireMéganeNadji et Véronique.

Pour montrer l’exemple voici ma vison du pique-nique… car pour moi depuis quelques années pique-nique rime forcément avec Bento. Des bentos j’en fais quasi tous les jours, mais en général c’est plutôt des restes que je mets dans ma boite. Pour un pique-nique je veu pouvoir partager et je fais donc des efforts avec de vraies recettes, mais des recettes ultras simples (ben oui quand je pars en pique-nique je n’ai pas envie de passer 3h en cuisine le matin). Pour l’occasion j’ai sortie ma grande boite prévue pour 2 à 3 personnes.

Donc pas exactement une recette, mais plutôt plusieurs petites choses pour remplir ma boite ^^

Elle est belle, printanière, pailletée… je l’aime et on me l’a offerte pour Noel

Mais alors dedans on met quoi?

Dans le 1er compartiment, je commence par disposer dans le fond de la salade verte. Je fais des bâtonnets de carottes, un petit moule à muffins pour mettre de la mayonnaise (manière de tremper les bâtonnets) puis j’ai des petits roulés thon avocat citron.

Pour le 2e compartiment, disposer toujours de la salade dans le fond.

Pour le poulet et sauce à la menthe : Couper le blanc de poulet en petits morceaux. Faire revenir à feu vif dans un filet d’huile d’olive pendant 2 à 3 minutes. Saler, poivrer et ajouter un 1/2 verre d’eau. Finir la cuisson puis réserver. La petite sauce est un mélange de petit-suisse et de menthe émincée le tout salé et poivré.

Quelques tomates cerises, des beignets bananes et c’est partis pour un super pique-nique

Pour participer au défi pique-nique c’est par la

Daifuku mochi

By 67 , , , Permalink 5

Le jour où j’ai découvert les daifuku mochi ça a un peu été la révélation. J’ai aimé de suite, que ce soit leur gout ou leur texture si particulière. Et depuis j’en suis folle. J’ai plusieurs fois voulu en faire moi même, mais j’avais l’impression que c’était vraiment trop compliqué (alors que je n’avais même pas regardé une recette XD), finalement j’avais complètement abandonnée l’idée. Et puis il y a quelque temps j’ai demandé sur Facebook et hellocoton des idées de ce que vous aviez envie de voir ici (n’hésitez pas a me faire des propositions, je suis toujours preneuse) et une de mes amies sur Facebook m’as proposé de faire des desserts japonais. Et là j’ai repensé aux daifuku mochi, ce si bon dessert que j’adore. Du coup l’idée s’est insinuée et j’ai cherché des recettes… je suis alors tombée sur une super vidéo qui explique très simplement comment faire.

Mais avant… qu’est-ce que les daifuku mochi ? Le mochi c’est une pâte de riz gluant, on appelle daifuku mochi cette même pâte lorsqu’elle est fourrée, le plus souvent avec de la pâte de haricot rouge (ou Anko). C’est un dessert japonais qui a une saveur sucrée relativement douce et une texture très particulière, disons que le fait que c’est de la pâte de riz gluant le définit bien, cela colle aux dents et au doigt, c’est difficile à mâcher. Mais c’est surtout diablement bon.

Ingrédients pour 6 à 8 daifuku mochis :

150 à 200 g de pâte de haricot rouge (Anko)

100 g de farine de riz gluant

50 g de sucre

150ml d’eau

fécule de pomme de terre (ou de maïs)

Réalisation :

Avec la pâte de haricot rouge, former des boules de taille égale. Et placer les au frigo.

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et l’eau.

Pour la cuisson deux solutions :

— Au cuit-vapeur : Chauffer l’eau et lorsque celle-ci boue, placez y le saladier et refermer pour 10 à 15 minutes de cuisson. Sortir et mélanger.

— Au micro-ondes : Placer 1 minute au micro-ondes à puissance moyenne. Mélanger puis remettre environ 30 secondes.

Pendant la cuisson tamiser de la fécule dans un plateau (n’ayez pas peur d’en mettre beaucoup)

En fin de cuisson, la pâte du mochi doit être bien élastique et collante. Verser la dans le plateau.

Tamiser de la fécule sur le dessus.

Il faut travailler la pâte très chaude, car en refroidissant elle durcit. Séparer la pâte en plusieurs morceaux (le même que le nombre de boules de pâte de haricot rouge)

Dans le creux de votre main (tremper les bien dans la fécule avant) étaler un peu la pâte, épousseter la fécule avec un pinceau, placer y la boule de pâte de haricot rouge et refermer le mochi autour.

Fermer, reformer la boule et réserver.

Vous pouvez conserver les daifuku mochi au frigo ou à température ambiante. Et les consommer chauds (quelques secondes au micro-ondes) ou froids.

C’est meilleur consommé le jour même, d’ou l’intérêt de ne pas en faire trop d’un coup ^^

En tout cas, je suis super fière d’avoir réussis à en faire, il reste quelques petites choses à améliorer (par exemple, j’ai mis trop d’Anko dans les miens), mais je me suis régalée et vu la simplicité de la recette je recommencerais avec plaisir.

Pour avoir une idée plus précise de comment faire la pâte à mochi, vous pouvez regarder la vidéo que j’ai faite. C’est une version légèrement différente vu que c’est des mochis fraises nutella mais le principe est le même (l’article sur le blog)

Albums Larousse, Sushis et Bento

By 0 Permalink 0

Et si on parlais livre, rubrique que je ne tiens pas mais alors pas du tout… et bon j’ai envie de redresser la barre un peu.

Voila donc deux livres que j’associe fortement et que j’ai depuis peu. Il s’agit de deux albums Larousse Cuisine, Le Sushis et le Bento, je pense que l’explication du pourquoi je les associes n’est pas compliquée. Non seulement j’aime les bentos pour leurs praticités mais j’avoue que le coté japonais me sort rarement de la tête et que j’aime donc plus que tout les Bento remplis de Japonaiseries ^^. Cette série, les Albums larousses me faisait de l’oeil depuis un moment, leur couverture donne bien envie ainsi que leur prix 7,90€. De plus quand on les ouvres on tombe sur un super beau papier et de belles photos.

Mais au final ils sont comment ces petits livres?

Sushis, Makis, Sashimis and Cie

Première phrase et première peur, je cite: “Les Sushis, équivalent japonais du sandwich” … heu ça veut dire quoi ça? Ca n’a juste aucun rapport XD fin bref passons sur cette introduction douteuse et lisons la suite. Si l’explication de ce qu’il faut savoir du Sushi est relativement bizarre la suite m’as très agréablement surprise. Description des ustensiles et ingrédient particuliers (importante pour les sushis parce que bon les feuilles de Nori,  le Mirin et autres moi je connais mais dans mon entourage c’est un peu obscur parfois) avec de jolies photos pour bien visualiser. Ensuite quelques techniques de bases comme la découpe du poisson ou des légumes, ça aussi cela m’as bien plût car je trouve que cela manque parfois a certains ouvrages qui s’adresse au tout public, après tout un débutant dois pouvoir utiliser ces ouvrages. Et puis comment préparer les différents éléments spécifiques de ces bouchées jap, cuisson du riz, omelette et autre.

Les recettes en elles même sont sympas mais pas des plus originales. Par contre elles sont bien expliquées et servis par de belles photos bien aguichantes ^^ On y trouve en plus des makis, sushis et autres, quelques soupes, salades et même un Bento.

Au final c’est surtout la partie explication du début qui en fait un livre intéressant pour les débutants en matière de Sushis. Pour les amateurs, je ne conseille pas particulièrement même si vu le prix je suis tout de même contente de l’avoir dans ma bibliothèque.

Bento

Comme les japonais, emportez-les pour déjeuner !

Ici aussi la première partie est bien traitée avec la préparation spécifique de plusieurs éléments comme la cuisson du riz, la coloration des oeufs, la préparation de sauces, etc… Ensuite le livre est séparé en trois parties, les bentos esprit Jap, les bentos Kawaï et les bentos Zen, de quoi bien s’amuser et prendre plein d’idée de déco, par contre comme l’autre ce n’est pas super original. Mais comme toujours servis avec de superbes photos. Au final les bentos qui m’ont le plus intéressés sont ceux d’inspiration autre que Japonaise  et quelques un, qui bien que classique par leurs contenus, ont de jolies présentations. Par contre peu d’entre eux suffiraient à faire un repas complet pour un adulte, au mieux une entrée ou un plat mais rarement un repas entier, c’est dommage car le principe c’est quand même d’avoir un bon repas dans un petit volume.

Tout comme l’autre j’ai trouvé que c’était un bon livre pour débutant, même si ici j’aurais bien aimé trouver des adresses ou me procurer des boites et accessoires ce qui peut être utile lorsque l’on commence. (perso je reste fidèle à Bento and Co )


Enfin bref au final malgré leurs défauts, j’avoue que j’ai bien apprécié les deux livres de cette série et ça m’as même donné envie d’en acheter d’autres. Par contre cela s’adresse vraiment à des débutants (à mon avis) donc j’ai conscience de les acheter plus pour leur coté beaux livres sympathiques à lire que pour ce qu’ils m’apportent niveau recette et connaissance.

Roulé thon avocat citron

By 0 , , Permalink 0

A l’approche de l’été je n’ai qu’une envie c’est faire des pique-niques. J’adore en manger mais j’aime tout autant trouver plein de bonnes petites choses à y manger ^^. L’an dernier ce sont ces petits roulés que j’ai le plus fait… et je sens que c’est bien reparti pour être la même chose cette année. C’est bon, super frais, pratique et rapide à faire. (en plus cela m’as appris a aimer l’avocat). J’en met aussi souvent dans ma boite a bento.

Ingrédients:

2 avocat très murs

1 boite de thon moyenne

1 citron

10 à 12 tranches de pain de mie complet

Réalisation:

– Couper les avocats, enlever le noyau, le peler et couper en petit morceau

– A la fourchette, écraser l’avocat pour en faire une purée (attention si les avocats ne sont pas assez mur cela peut se révéler difficile XD) dans se cas mieux vaut utiliser directement le mixer

– Emiéter le thon et le mélanger avec l’avocat

– Ajouter le jus d’un citron

– Réserver au frigo

– Couper la croûte des tranches de main de mie, puis les écraser pour les rendre bien fin et plats (perso je les écrase entre deux dessous de plat)

– Sortir le mélange avocat thon citron du frigo, étaler une grosse cuillère à café sur une tranche puis les rouler.

– Réserver 1/2 h au frigo avant de couper les rouleaux en trois (cela a à peu près la dimension de makis)

Conserver au frigo avant de l’emporter avec vous, c’est meilleur frais ^^