Chirashi saumon

By 3 , , Permalink 1

Dans la série des recette “je me la pète je cuisine japonais alors qu’en fait j’ai pas fait grand chose”, je vous présente le Chirashi. A vrai dire c’est un des truc que je préfère, et surement celui que je prend le plus fréquemment quand je vais dans des resto à sushi. C’est tout simplement des sashimi (de n’importe quel poisson moi je fait toujours saumon mais faites vous plaisir) posé sur du riz. Allé hop vous avez 20 minutes devant vous? je vous donne la recette et vous pouvez la réaliser direct quel que soit votre niveau en cuisine (bon ok c’est un peu plus compliqué que ça faut déjà avoir du poisson frai à disposition)

SONY DSC

Ingrédients pour 4 personnes:

200g de riz japonais

2 càs de mirin

2 càs de vinaigre de riz

1 càc de sucre

1 càs de saké

2 files de saumon ( bien frai )

2 avocats

wasabi

gingembre confit (si vous aimez ça, la je n’en ai pas mis)

sauce soja

Réalisation:

Cuire le riz: rincer 2 à 3 fois jusqu’à ce que l’eau devienne claire, placer dans une sauteuse avec le même volume d’eau, couvrir, placer sur le feu, porter à ébullition et compter 2 minutes, baisser le feu, compter 10 minutes puis sortir du feu et laisser poser 10 minutes, seulement a ce moment, découvrir et mélanger. (méthode A vos baguettes que j’adore )

Mélanger le mirin, le vinaigre de riz, le saké et le sucre

Placer le riz dans un saladier et ajouter le mélange, remuer doucement pour ne pas écraser le riz, tout en éventant pour faire refroidir le riz plus vite.

Réserver sous un torchon humide (ou pas) au réfrigérateur.

Juste avant de servir:

Couper le saumon et l’avocat en tranches

Disposer le riz au fond d’assiettes creuses puis sur le dessus disposer le saumon et l’avocat.

Saupoudrer de sésame noir ou blanc ou grillé ou les trois a votre convenance.

Servir accompagné de sauce soja, wasabi et gingembre confit

Et voila, je vous avait dit que c’était simple.

A savoir, avec quasi les mêmes étapes vous pouvez aussi réaliser des Temaki sushi tout aussi simple et rapide.

SONY DSC

SONY DSC

Ramen au boeuf

By 1 , , , Permalink 0

Bonne année a tous !!!!

En ce début d’année j’ai fort envie de manger asiat, j’ai donc opté pour des ramens, pas traditionnel du tout, mais terriblement bon. La recette est relativement différente de ma dernière recette de ramen bien qu’elle reprennent pas mal de point. En tout cas, j’espère que ça vous donnera envie de tester cette recette que j’adore (et puis ça permet d’avoir un plat complet avec un seul plat).

SONY DSC

Ingrédients pour 2 personne:

200g de ramen

100g de boeuf

50 de tofu

1 blanc de poireaux

1 bol d’eau

1 càs de miso

1 càs de mirin

1 càs de sauce nioc man

1 càs de sauce soja

1 cm de gingembre

1 carottes

2 oeuf

sésame

wakame

1 càc d’huile de tournesol

Réalisation:

Couper le poireau en tronçons, la carotte en julienne longue et le tofu en petites cubes.

Faire bouillir un bol d’eau, y ajouter le mirin, le nioc man, le gingembre et la sauce soja.

Si les ramen ne sont pas précuites, les cuires 3 minutes dans le bouillon sinon passer à l’étape suivante.

Couper le boeuf en tranches fines.

Chauffer l’huile dans une poêle et y faire revenir le bœuf à feu vif pour le griller puis réserver.

Dans les sucs de la viande, faire revenir les ramens avec 4 càs de bouillon. Réserver.

Toujours dans la même poêle, faire revenir le poireaux et la carotte avec 1 louche de bouillon jusqu’a ce qu’ils deviennent fondant.

Servir les ramens dans un bol, déposer sur le dessus le boeuf et les légumes.

Cuire les oeuf 1 par 1 dans une poêle et déposer sur les ramens avec le tofu, le wakame et le sésame préalablement grillé.

Mélanger le miso avec le bouillon et porter à ebullition

Couvrir les ramens avec le bouillon bouillant et servir.

Et puis régalez vous tout simplement.

SONY DSC

SONY DSC

Bouillon à l’asiatique

By 0 , , , , Permalink 0

A la base j’avait fort envie d’une soupe pho, sauf que c’est long a faire et que je n’avais pas tous les ingrédients. J’ai donc opté pour un bouillon a connotation asiatique mais rien de très traditionnel … cela dit c’était très bon et ça m’as fait dire qu’il faut absolument que je m’achète des grand bols beaucoup plus adapté a ce genre de plat.

L’avantage de ce genre de plat c’est que c’est très complet et très facile a adapter avec ce que vous avez dans le frigo.  Ici c’est donc une version poulet avec carotte, champignon et poireaux comme accompagnement. Si vous le voulez vous pouvez ajouter une gousse d’ail dans le bouillon (mais bon moi je n’aime pas l’ail donc je n’en met jamais nulle part ^^)
SONY DSC

Ingrédients pour 2 personnes:

pour le bouillon:

750ml d’eau

1 cube de bouillon de poule (ou légumes)

4 càs de sauce soja

200 ml de mirin

1 càs de nioc man

2cm de gingembre fraie

1 petit piment de Cayenne séché (1/2 si vous craignez les épices)

pour la garniture:

1 blanc de poulet

vermicelles de riz

1 carotte

1/2 poireau

100g de champignon de paris

coriandre

ciboulette

citron

1 càs d’huile de sésame

Réalisation:

Porter à ébullition tous les éléments du bouillon

Y plonger les vermicelles de riz jusqu’à ce qu’il soient cuit et égoutter

Conserver le bouillon (attention le piment et gingembre doivent êtres conservé avec le bouillon) sur feu moyen

Couper les carottes en lamelles fines, le poireaux en tronçons (j’aime bien couper en biais pour ce genre de recette), les champignons en morceaux et le poulet en tranches fines

Chauffer l’huile de sésame dans une poêle

Faire revenir le poireau sur feu doux, en le retournant pendant 2 à 3 minutes puis faire de même avec la carotte et les champignons.

Toujours dans la même poêle cuire le poulet

Dans une assiette creuse (ou un grand bol c’est mieux) déposer les vermicelles, les poireaux, le poulet, les carottes et les champignons et une tranche de citron

Émincer la coriandre et la ciboulette et disposer avec le reste.

Retirer le piment et le gingembre puis reporter le bouillon à ébullition avec une tranche de citron puis verser sur l’assiette.

Attention c’est très chaud ^^

SONY DSC

Daifuku Mochi Fraise Nutella (en vidéo)

Il y a quelque temps, ma copine Marion (du blog Cosmétique, et alors?) on se disait que ça pourrait être sympa de faire des vidéos pour mettre sur YouTube… une idée en l’air comme ça. Et puis samedi je l’ai invité à l’appart et elle m’a dit “je prend mon appareil photo comme ça je pourrai te filmer”… et voila c’était dit, je ne pouvais plus reculer ou me dire que j’avais pas le matériel vu que Marion le fournissait.

J’ai opté pour une recette toute simple et que je voulais faire pour le blog depuis un petit moment. En plus la maman de l’amoureux venait juste de nous ramener des fraises du jardin, c’était vraiment l’occasion. Et donc aujourd’hui vous avez droit à une recette de Daifuku Mochi fraise et Nutella, tout comme d’habitude mais en vidéo.

IMG_6529

Ingrédients pour 9 mochis:

100g de farine de riz gluant

50g de sucre (ou sucre glace)

150mL d’eau

9 fraises

Nutella

 

Tremper les fraises dans le nutella préalablement chauffé légèrement au micro onde. Placer les au frigo pour 15 minutes.

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et l’eau.

Placer 1 minute au micro-ondes à puissance moyenne. Mélanger puis remettre environ 30 secondes. Puis cuire encore environs 20 secondes.

Pendant la cuisson tamiser (ou non) de la fécule (n’ayez pas peur d’en mettre beaucoup)

La pâte doit être bien élastique et collante. Verser sur la fécule.

Saupoudrer la fécule sur le dessus et ne pas oublier de mettre aussi de la fécule sur ses mains

Il faut travailler la pâte très chaude, car en refroidissant elle durcit. Séparer la pâte en plusieurs morceaux (9)

Dans le creux de la main étaler un peu la pâte, épousseter la fécule avec un pinceau, placer y une fraise enrobé de nutella et refermer le mochi autour.

Reformer la boule et réserver 15 minutes au réfrigérateur.

J’espère que la vidéo vous plaît, n’hésitez pas si vous avez des remarques.

J’espère aussi que j’aurai l’occasion d’en refaire, je trouve ça pratique pour ce type de recette, cela permet de voir les textures, les gestes.

IMG_6538

Matcha Latte

By 0 , , Permalink 0

Avec l’arrivée du printemps, le chocolat chaud n’est plus trop de saison, j’ai envie de quelque chose de plus léger (et en plus comme on peut le faire chaud ou froid, cela s’adapte au changement de température). Pas que j’en boive beaucoup, je suis plus thé en temps normal, mais pour une pause goûter ou un petit déjeuner j’apprécie ce genre de choses (et oui n’aimant pas le café il faut bien trouver des alternatives). Le Matcha latte c’est mon alternative du moment, déjà j’adore la saveur herbeuse, presque terreuse du matcha et avec la douceur du lait et un léger ajout de sucre c’est parfait.

SONY DSC

Ingrédients:

1 càc de thé matcha (poudre)

1 càs d’eau chaude (du robinet ça va très bien)

1 verre de lait

1 càc de sucre

Réalisation:

Version chaude: Au fond de la tasse, mélanger le thé avec l’eau chaude et fouetter avec une fourchette jusqu’à obtenir un mélange presque mousseux. Incorporer le sucre puis Ajouter le lait chaud passé au mousseur à lait (ou juste chaud ça marche aussi).

Version froide: Au  fond d’un grand verre, mélanger le thé avec l’eau chaude (oui chaude pour que cela se mélange bien) et fouetter avec une fourchette pour obtenir un mélange presque mousseux. Incorporer le sucre puis remplir le verre de glaçons et ajouter le lait froid (passé au mousseur si vous le souhaitez)

Et voila

Bon après assurez-vous d’aimer le matcha, moi je l’apprécie énormément mais l’amoureux lui à détesté (j’ai eu droit à plein de grimaces XD)

SONY DSC

Onsen tamago

By 3 , Permalink 0

Une recette japonaise sur le blog ça faisait longtemps, tiens. Le Onsen tamago est une technique de cuisson de l’œuf (Tamago veut dire œuf). Contrairement à notre œuf mollet où le jaune est moins cuit que le blanc, ici c’est le contraire, le blanc est juste cuit et le jaune plus ferme. Cela vient d’une différence de température dans la cuisson du jaune et du blanc, le blanc solidifie à 80°C alors que le jaune à 70°C, on va donc cuire l’œuf à basse température pour cette recette. Comme son nom l’indique, elle viendrait des Onsen qui sont des bains chauds japonais dont la température avoisine les 70°C … on voit vite le lien et on imagine la façon dont on a inventé la recette. Je vous en avait déjà parlé ici, comme une recette ratée, depuis je me suis bien améliorée et j’avoue que si la recette de piment oiseau à été une base, je l’ai étoffée avec plein de tests et je pense avoir trouvé la technique idéale en mélangeant avec la vidéo de Just one cookbook (une de mes chaîne YouTube préférée avec Cooking with a dog).

Pour avoir le rendu idéal il faut de préférence des œufs de gros calibre. C’est plus long a faire que des œufs classiques, mais honnêtement ça vaut largement le coup.

SONY DSC

Ingrédients:

2 œufs

1L d’eau + 200ml

1 verre de dashi

1 verre de mirin

1/2 verre de sauce soja

1 poignée de bonite séchée (Katsuobushi)

ciboulette

sésame

Réalisation:

Faire bouillir à couvert 1L d’eau à gros bouillon.

Retirer du feu et ajouter 200ml d’eau froide

Plonger les œufs (à température ambiante, c’est super important) dans l’eau et couvrir. Laisser comme ça, sans toucher pour 17 minutes.

Pendant que l’œuf cuit: Mélanger dashi, mirin, bonite séchée et sauce soja, porter à ébullition, filtrer pour retirer la bonite puis réserver.

Casser les œufs dans un bol puis ajouter du mélange soja.

Parsemer de sésame et ciboulette.

Déguster à la petit cuillère, tout simplement, le tout doit être tiède. Ultra simple si on respecte bien le temps de cuisson et très très bon, peut être même ma manière préférée de manger des œufs.

(Sur la photo juste après, le jaune parait liquide, en fait il est très crémeux)

SONY DSC