Iori un Isakaya japonais à Toulouse

By 2 , Permalink 0

 Vendredi dernier c’était sortie entre copines (je suis allée voir des robes de mariée mais ça on s’en fout un peu) du coup comme on devait manger en ville j’ai fait comme tout le monde … je suis allée demander sur Facebook … ben ouais on fait tous ça, ne niez pas, vous aussi.  Ma copine Chantal (du blog enflammée) m’a vendu que chez Iori, le vendredi c’était Ramen… et comme vous le savez peut-être j’adore les Ramens (une recette ici). Donc bon je ne pouvais pas résister, en plus elle parle de ce resto sur son blog et je me disais depuis un moment que je voulais tester.

Et du coup maintenant je me demande pourquoi je n’y suis pas allé plus tôt. Le Iori est un Isakaya, en gros c’est une sorte de bar à tapas (dans le sens, on commande plein de petites choses et on partage), sauf que l’on y trouve surtout du saké et des spécialités japonaises. J’ai adoré ce resto pour une raison bien simple, même si je n’ai jamais été au Japon j’ai eu l’occasion de travailler et de côtoyer des japonais et d’avoir la chance qu’il me fassent a manger (voire même qu’ils m’apprennent plein de trucs) et j’ai vraiment eu l’impression que c’était eux (elles en fait) qui avaient cuisiné. On ne trouve pas de sushi, des sashimi et quelques maki en fait mais c’est loin d’être la majorité ce sont surtout des plats traditionnels et classiques, qui sont tellement bons et surtout qui ne sont pas francisés.

Le midi c’est une formule différente, un plateau avec un élément principal et un accompagnement. Le vendredi donc c’est Ramen, pour 12€50 nous avons eu une grand bol de ramen, Du Kara Age (poulet frit à la japonaise) ou gyozas frits et une petite salade. Et nous n’avons pas résisté à prendre un Sakura mochi en dessert …. et nous avons été surprises et enchantées de voir que c’était des vrais mochis (pas des indus sorti de la boite).

J’ai tellement aimé que j’en ai immédiatement parlé à des copines qui ont absolument voulu tester le resto le soir même. Du coup je me suis sacrifiée et j’y suis retournée (ils ont du me prendre pour une folle, la fille qui vient manger chez eux, le midi et le soir). Bref vous l’aurez compris j’aime fort ce resto, je recommande et je vous laisse avec les photos.

Le Midi:

SONY DSC

Kara age

SONY DSC

Petite salade

SONY DSC

Ramen

SONY DSC

Et en dessert le fameux Sakura mochi accompagné de thé, une petite merveille.

Le Soir:

SONY DSC

Okonomiyaki et en fond du Boeuf Tataki mais j’ai oublié de prendre une photo

SONY DSC

Takoyaki

SONY DSC

Korokke (galette de pomme de terre pané) … il faut absolument que je teste d’en faire c’était trop bon ça.

SONY DSC

Poulpe mariné

SONY DSC

Et des Gyozas frits

A vrai dire les copines se sont un peu laissé emporter, on était 3 et elles ont pris aussi des Ramens avec du Saké (un Yamato Shizuku il me semble) et de l’Umeshu (à base de liqueur de prune)

A noter la Karaoké disponible le soir au rez de chaussé et à l’étage les tatamis et les tables basses ultra pratiques pour les groupes. L’ambiance agréable et le service plus qu’agréable.

Iori

Mercredi au Vendredi midi de 12h à 14h00

Mardi au Samedi soir à partiir de 19h30

20 rue des Paradoux

31000 Toulouse

TEL : 05.61.28.02.47

http://www.iori.fr/

Yokan

semainespéjapon

Le yokan c’est un petit plaisir japonais qui accompagne le thé, une sorte de pâtisserie en plus léger et plus frai. C’est de la pâte de haricot rouge gélifiée avec de l’agar agar (même si a l’origine c’était de la gélatine de mouton) et sucrée qui ce marie à merveille avec ma boisson chaude préférée. On peu y ajouter des fruits secs ou autres dedans mais je préfère largement la version classique, on en trouve aussi au matcha.

Bref c’est doux et frai et parfait pour apporter une touche sucré a votre pose thé. J’ai trouvé la recette ici (ou on vous explique l’origine chinoise du yokan) et je vous recommande chaudement ce blog, je l’adore.

SONY DSC

Ingrédients:

100g d’Anko (pâte de haricot rouge)

100 ml d’eau (ou de de thé vert)

2g d’agar agar

15g de sucre

miel (facultatif)

Réalisation:

Porter l’eau (ou le thé) à ébullition avec l’agar agar

Laisser bouillir 1 minutes

Mélanger avec l’anko et le sucre

Placer dans un moule (pour moi un moule a gratin) puis au réfrigérateur pendant 2h minimum

Couper en pavé ou a l’aide d’emporte pièce.

Napper d’un peu de miel et servir

C’est tout douuuux et puis j’adore la pâte de haricot rouge donc je raffole de cette gourmandise.

A conserver dans une boite hermétique au réfrigérateur pendant quelques jours.

Dorayaki

 

semainespéjapon

Aujourd’hui c’est encore une spécialité japonaise que j’ai découvert grâce au manga, mais du sucré cette fois. Si comme moi vous avec lu/vu Doréamon vous connaissez surement les Dorayaki vu que ce sont les pâtisseries préférée de Doréamon. Depuis j’en ai mangé dans plusieurs resto jap ou on en trouve souvent en version industrielle. Et puis j’ai trouvé la recette sur internet il y a quelques années (avant l’ouverture du blog en fait), et j’avais noté la recette (je n’ai malheureusement pas retrouvé l’endroit exact XD) que je n’ai jamais faite, du coup quand je suis retombée dessus j’ai pensé qu’une semaine spéciale japon serais le moment idéal pour tester.

C’est une petite pâtisserie idéale pour prendre avec un thé. En effet c’est très sucré au goût et le thé contrebalance bien. Un thé vert plutôt fleuri c’est l’idéal a mes yeux.

SONY DSC

Ingrédients pour 8 à 10 petits:

1 œuf

25g de sucre

1 càs de miel

50g de farine

1 càc de levure

25 ml d’eau

50g de pâte de haricot rouge

Réalisation:

Fouetter l’œuf, le sucre et le miel

Ajouter la farine et la levure, puis l’eau.

Laisser poser la pâte pendant minimum 1h

Chauffer une poêle antiadhésive et déposer la pâte en petits tas a l’aide d’une cuillère a soupe.

Lorsque la pâte commence a buller, retourner et laisser cuire 1 minute.

Il suffit ensuite de superposer deux crêpes avec de la pâte de haricot rouge entre les deux

A déguster entre amis. Ce conserve 2 à 3 jour au réfrigérateur dans une boite hermétique.

Sans titre-1

Yakitori

semainespéjapon

Aujourd’hui une recette toute simple. Les yakitoris ou brochettes japonaises, on en retrouve dans quasi tous les resto jap (ou pseudo jap), cela fait partie des classique ultra connu. J’adore le coté sucré salé de cette recette, c’est tout doux en bouche. On peu bien sur adapter avec d’autres viande, j’adore avec de bœuf notamment. SONY DSC

Ingrédients pour 2 personnes :

2 blancs de poulet

4 càs de  sauce soja

4 càs de saké

4 càs de mirin

4 cuil à  soupe de sucre

Huile pour la cuisson

Recette :

Couper les blancs de poulet en morceau de la taille d’une bouchée et monter sur une petite brochette

Dans un bol mélanger tous les ingrédients de la sauce et mélanger jusqu’à ce que le sucre soit bien dissous

Dans une sauteuse, chauffer l’huile puis ajouter les brochettes. Cuire à feu vif pour dorer en tournant pour faire tous les côtés. À feu doux cuire encore quelques minutes.

Lorsque le poulet est presque cuit, ajouter la sauce.

Réduire  en remuant jusqu’à ce que la sauce prenne une apparence laquée.

Servir bien chaud et napper de sauce.

Simple, rapide et vraiment très bon.

Il ne reste plus qu’as déguster

Okonomiyaki

semainespéjapon

Comme beaucoup de personnes de ma génération, j’ai envie d’okonomiyaki depuis petites, on en voyais dans les dessins animé japonais, puis ensuite j’en ai vu beaucoup dans les mangas. Bref c’est vraiment un des plat dont on rêve le goût en ce disant que c’est merveilleux. La première fois que j’en ai mangé c’était il y a quelques années (5 ans il me semble), lors d’une soirée avec des collègues de bouleau japonaise, c’était une version simplifiée, sans les sauces et tout mais j’en garde un souvenir de truc méga super bon. Bref je n’avais jamais refait d’okonomiyaki depuis et je me demande bien pourquoi. C’est simple et génialement bon.

Au japon on en trouve dans des restaurant ou tous les ingrédients sont servis séparément et les okonomiyakis sont cuit par les convives au dernier moment sur une plaque bien chaude. Ici c’est une version à la poêle mais vous pouvez faire la même recette chez vous en famille ou entre amis si vous avez une plancha ou une crêpe party (ça dois super bien marcher sur les crêpes party).

Ici j’ai fait pour 2 personnes, je cuit dans une poêle de 20 cm et cela me donne donc 2 Okonomiyaki (manière que vous vous fassiez une idée de la quantité). Comme garniture j’ai choisir carottes, poireaux et tofu mais vous pouvez mettre un peu tout ce que vous voulez, lardons, boeuf, oignons, champignon, nouilles, pousses de soja, crevette …
SONY DSC

Ingrédients pour 2 personnes:

2 oeufs

150g de farine

1 càs de maïzena

150ml d’eau

1 càc de dashi (facultatif)

8 feuilles de choux chinois

1 poireaux

100g de tofu

1 petite carotte

huile

sauce pour okonomiyaki

mayonnaise

bonite séchée (facultatif)

nori épicé (facultatif)

gingembre confit (facultatif moi j’en ai mi car l’amoureux adore)

Réalisation:

Couper le choux en lanières, les carottes en juliennes, le tofu en cubes et émincer les poireaux

Mélanger la farine, le dashi, les œufs, l’eau et la maïzena.

Ajouter le choux (c’est la pâte de bases) et les garnitures.

Mélanger

Chauffer un peu d’huile dans une poêle.

Lorsqu’elle est bien chaude, mettre sur feu doux et ajouter la moitié de la pâte.

Étaler et laisser cuire environs 10 minutes

Retourner (moi je fait avec une assiette mais il doit y avoir des solutions plus simples) et laisser environs 10 minutes.

Retourner encore plusieurs fois jusqu’à ce que chaque face soit dorée.

Réserver le temps de cuire l’autre okonomiyaki

Une fois que tout est cuit, déposer sur une assiette, napper de sauce puis de mayonnaise.

Saupoudrer avec ce que vous avez choisis (moi j’ai pris du nori épicé) et j’ai ajouté du gingembre.

C’est vraiment très très bon, et moi qui n’aime pas le choux j’adore ^^

SONY DSCUn visuel instagram de la fameuse sauce pour okonomiyaki … vu que tout st écrit en japonais dessus, si on ne sais pas on ne risque pas de deviner.

Temaki sushi

Dernièrement, j’ai très très envie de cuisiner japonais, donc pour combler cette envie j’ai décidé de vous préparer une semaine spéciale cuisine japonaise. Au programme du sushi mais aussi bien d’autres choses ^^. Vous pouvez aussi trouver tout plein d’autres recette japonaises (ou a tonalitées jap) ici

semainespéjaponOn commence cette semaine avec des temakis sushis, le temaki c’est un peu le sushi du faignant. Dans les cuisines japonaises, on fait rarement des sushi qui sont le plus souvent réservé au maître sushi (même si maintenant c’est moins le cas), du coup on fait plutôt des temakis, une sorte de sushi en kit ^^, chacun prend les ingrédients qu’il veu, le place sur un carré de feuille de nori, puis replie pour former un conne, on trempe ensuite dans la sauce soja puis on déguste.

Bref une manière conviviale et ludique de manger des sushi, je vous présente ici ce que j’ai fait pour l’annif de mon chéri mais après la recette vous pourrez trouver tout plein de suggestion sur ce qui peu être ajouté.

SONY DSC

Ingrédients pour 4 personnes:

200g de riz japonais

2 càs de mirin

2 càs de vinaigre de riz

1 càc de sucre

2 files de saumon ( bien frai et congelé 24h)

2 avocats

1 boite de thon

1 càs de mayonnaise

feuilles de nori

wasabi

gingembre confit

sauce soja

Réalisation:

Cuire le riz: rincer 2 à 3 fois jusqu’à ce que l’eau devienne claire, placer dans une sauteuse avec le même volume d’eau, couvrir, placer sur le feu, porter à ébullition et compter 2 minutes, baisser le feu, compter 10 minutes puis sortir du feu et laisser poser 10 minutes, seulement a ce moment, découvrir et mélanger. (méthode A vos baguettes super géniale )

Mélanger le mirin, le vinaigre de riz et le sucre

Placer le riz dans un saladier et ajouter le mélange, remuer doucement pour ne pas écraser le riz, tout en éventant pour faire refroidir le riz plus vite.

Réserver sous un torchon humide.

Couper le saumon et l’avocat en tranches

Mélanger le thon avec la mayonnaise

Couper les feuilles de nori en 4 carrés

Tout servir ensemble sur la table, chacun peu donc monter son témaki comme il le souhaite.

Moi j’ai fait une version trés trés simple, mais on peu aussi ajouter

-Du concombre

-Du poivron

-Du fromage fraie

-Du thon cru (ou autre poisson)

-Des crevettes

-Du sésame

-Divers légumes

-De l’omelette

– Des fruits type pomme ou autre

– Des herbes fraiches (aneth, persil, …)

SONY DSC